RENCONTRE AVEC JEEPY

04 - 05 - 2012 | Marc Aurèle

Aujourd’hui, nous rencontrons notre partenaire, ami et atyto Jean Pierre GAYRARD dans son domicile à Marcory Résidentiel. Il fait beau le soleil est bien là où il faut. Instant baignade, photo, etc. C’est selon l’inspiration. Nous, nous installons sans aucune autre forme de procès et nous introduisons notre conversation avec Jean Pierre, « Jeepy» pour les intimes .  
Alors, Jeepy qui es tu?  
Jeepy n’est qu’un homme de quarante ans, parmi tant d’autres. Je me considère comme un ivoirien blanc parce que je suis tombé amoureux de la Côte d’Ivoire et je n’arrive plus à partir. Tu vois, nous avons connu certains moments difficiles ici et moi j’en ai connu de particulier (enlèvement entre autres). Et après ce que j’ai traversé, tous les hommes normaux se seraient enfuient. Mais moi, je suis resté.  
Et il y a combien d’année que tu es en Côte d’Ivoire ?  
Je suis là depuis six ans en Côte d’Ivoire. Je suis arrivé le jour de la flamme de la paix le 31 juillet 2007. J’ai bien aimé la symbolique de ce jour. Il y a peut être un signe. Qui sait ? (Sourire )  
Quel est ton « Coup de cœur » en Côte d’Ivoire ?  
Oh M**** ! (Il est français aussi donc ça va, c’est son vocabulaire  J ). C’est balaise comme question. Mon coup de cœur… Euh… C’est les Ivoiriens, le peuple, les gens. Et aussi la ville de Man, la région des dix huit montagnes restée saine de la babi-virus.*  
C’est quoi le parcours professionnel de Jeepy?  
Ecole Nationale du Cinéma canne section photographique (diplômé) 1990 à 2006 Armée 2006 2007 Sénégal free lance (Photographe, Infographiste) Création de Pixel art studio Abidjan 2007-2008 Directeur Artistique à S Vitamines Directeur Artistique à Co6nell Directeur Artistique à Sixième sens Chômeur à cause des événements pendant 9 mois Directeur Artistique à K.DO communication Redécouvre la photo depuis 1998  
Comment es-tu arrivé à la photo?  
Par souci de préserver mes souvenirs intacts à cause de mon parcours militaire. J’ai beaucoup voyagé, vu de belles choses et de moins belles. J’ai voulu garder mes souvenirs tels qu’ils étaient quand je vivais ces instants là… 

La photo selon toi?  
Alors ! Pour moi, elle est celle qui suscite la réflexion et les différentes interprétations. Une bonne photo n’est pas forcement celle qui est la mieux cadrées, ni la plus nette. Elle nous parle communique et exprime un sentiment. C’est rendre beau ce qui ne l’est pas forcement (Nous avons une vision des choses et différente de la vie qui nous vaut des fois d’être traité de fous). « Même caca de chien là peut être beau s’il est bien photographié » (accent Ivoirien de Jeepy)  
Qu’est ce que l’atytude pour Jeepy?  
La personne aussi bien commune que distinguée, démarquée des autres par une différence, par une particularité quelle soit spirituelle, vestimentaire, comportementale. C’est ce qui défini notre atytude. Nous ne faisons pas les choses au hasard mais par choix… Atyto est un état d’esprit, le mouvement quotidien de l’habitude des gens retranscrit par l’image et par son aspect. Mais comprenons nous bien atyto ne rime pas avec choco qui est un peu comme un terme péjoratif.  
Nous te savons amateur de musique. Selon toi, quel est la chanson qui te représente le plus ?  
 Il y en a deux en fait J   Björk : All is full of love http://www.youtube.com/watch?v=wxBO28j3vug  
 Muse : exogenesis, symphony  part-I http://www.youtube.com/watch?v=sddlqFBDWq0   (La chanson qui a donné la chair de poule en instantané à Jean Pierre)

Le dernier mot de Jeepy…    
Je rêve du jour où la couleur de peau ne sera plus sujette à polémique, que ma couleur ne soit plus une attraction. Je n’ai pas à payer pour ce que les colonisateurs français ont fait ici. J’aime ce pays et tout ce que ce pays a connu a mis les gens dans un à priori face à la couleur blanche que je trouve dommage. Je voudrais que la Côte d’Ivoire m’accepte pour ce que je suis un homme qui aime la Côte d’Ivoire.  
Pour l’avoir pratiqué on peut aisément vous dire que la personne de Jeepy est sans façon, professionnelle, pleine de vie, de bonne humeur et déterminée. C’est Atyto qu’il nous plait de connaître et de fréquenter.  
*Babi-virus : Cette manière de vivre qui a gagné toute les grosses villes de côte d’Ivoire à base d’individualisme et de plein d’autre chose.



Facebook Twitter Google Plus

LOZA MALÉOMBHO, UNE ARTISTE PASSIONNÉE

11 - 07 - 2012 | Chon Crick

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend [......]


Lire la suite ...

BEE’S, UNE RUCHE EN CONSTRUCTION

04 - 04 - 2012 | Chon Crick

Samedi après-midi. Comme à l’accoutumée, [......]


Lire la suite ...