BEE’S, UNE RUCHE EN CONSTRUCTION

04 - 04 - 2012 | Chon Crick

Samedi après-midi. Comme à l’accoutumée, le soleil est à la table du ciel. Il est venu avec tous ses rayons qui frappent chacune des personnes arpentant la Rue des Jardins. C’est sous cette chaleur insoutenable que le rendez-vous avec l’une des créatrices de la marque Bee’s va se dérouler.  
 Il est approximativement quinze heures cinquante lorsqu’une des propriétaires de Bee’s apparaît. C’est une jeune femme de taille moyenne qui arbore un afro du plus bel effet. «  Sabine Nomvia », énonce t-elle d’une voix fluette. Elle a l’air intimidée. Puis, je me présente à mon tour. Après cet échange d’amabilités, la conversation débute. Elle dura un peu plus d’une heure. Soixante minutes au cours desquelles, la jeune fille timide et réservée du début a laissé place à une femme sûre de ses choix, notamment en matière de prix, et de la valeur de ses produits.
Bee’s est une marque d’accessoires qui a vu le jour il y a environ un an. Elle est issue de la rencontre entre Sabine Nomvia et son amie Eva Yao. Elles ont décidé de proposer des accessoires réalisés à partir de pagne et de laine. Le succès de la marque provient de cette association pour le moins originale. C’est un savant mélange entre modernité et originalité qui a séduit, dans un premier temps, les femmes. Puis, elles se sont tournées vers les hommes.
À la question de savoir comment ce positionnement s’est fait, celle que ses amis ont surnommée Bee, a répondu que la manière suivante : « C’est un processus naturel ». Il faut dire que la jeune créatrice s’intéresse depuis le plus jeune âge à l’art et la mode. Elle regarde ce qui l’entoure, que ce soit une silhouette, un détail. C’est à partir de ces observations minutieuses qu’elle crée. Mais, ce n’est pas tout. Elle porte un intérêt certain aux nouveaux outils de communication comme les blogs. Elle les parcourt, à la recherche de ce petit quelque chose qui fera jaillir en elle l’inspiration. « Je suis un peu geek », a t-elle d’ailleurs affirmé.

Bee est visiblement dans l’air du temps et c’est à ce titre qu’elle a souhaité se tourner vers les hommes qui font de plus en plus l’objet d’une attention particulière de la part des stylistes et autres designers.
La collection hommes de Bee’s date d’à peine quelques jours. Les produits proposés sont des bracelets et des nœuds papillons, toujours dans cette matière autrefois délaissée, à savoir le pagne. Les premiers sont commercialisés sous l’appellation pour le moins originale de donuts, au prix de 1500FCFA l’unité ou 2500FCFA la paire. Il lui faut trois heures environ pour en confectionner un.
En ce qui concerne le second produit, il lui faut plus de temps. En moyenne, une demi-douzaine d’heures pour en fabriquer un. La difficulté de la tâche provient du fait qu’elle doit associer deux nœuds papillon d’épaisseur moyenne pour en faire un. Comptez 3500FCFA pour un nœud papillon. Tous ces détails mettent en évidence une chose qui est ressortie assez tôt au cours de cet échange : Sabine Nomvia est consciente du côté novateur de ses créations.

Entendons nous bien. Il ne s’agit pas d’arrogance due à son inexpérience, ou encore d’une illusion d’optique. La finesse de ses produits, qui procure une agréable sensation au toucher, associée au choix même de la matière, illustrent bien ses propos.
Par ailleurs, les prix proposés ne sont pas un frein pour une clientèle qui cède facilement à la mode des bijoux pour hommes. Pour ceux qui souhaiteraient en faire autant, il est possible d’entrer en contact avec elle via la page fan de [ Bee’s ].
Hormis le bouche à oreille, c’est le canal de distribution le plus sûr. Vous aurez peut-être la chance d’apercevoir cette jeune femme qui, telle une abeille ouvrière, ne rechigne pas à la tâche. À peine la collection homme lancée, elle a déjà les yeux tournés vers d’autres articles, sur lesquels elle ne préfère rien dire pour le moment.
Une preuve s’il en fallait une que la ruche est (constamment) en construction.



Facebook Twitter Google Plus

LOZA MALÉOMBHO, UNE ARTISTE PASSIONNÉE

11 - 07 - 2012 | Chon Crick

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend [......]


Lire la suite ...

RENCONTRE AVEC JEEPY

04 - 05 - 2012 | Marc Aurèle

Aujourd’hui, nous rencontrons notre partenaire, [......]


Lire la suite ...