PAROLES, PAROLES, PAROLES

17 - 03 - 2014 | Miss Sue

Homme ou femme, la pensée populaire nous attribue chacun un caractère propre. Des comportements qui nous identifient. Quand pour les hommes c’est la force physique, chez les femmes c’est la douceur, la délicatesse, la sensibilité, la fragilité, etc. Trop souvent, à tort ou à raison, on reconnaît généralement au genre féminin plus de comportements typiques, des plus valorisants au moins valorisants. Parmi ceux-ci, on retrouve notamment ce besoin chez les femmes de tout se raconter, tout le temps. Parler de tout ce qui les touche. Elles le font (trop) souvent à la personne de trop, à beaucoup trop de personnes. Autant l’avouer tout se suite, les femmes ont plus tendance à se confier que les hommes. Du moins sur certaines choses, c’est indéniable ! Jusqu’à devenir de vraies « pipelettes » parfois. Comme si  toute expérience est susceptible d’être partagée. Elles le font sans doute à cause de ce besoin inexplicable de se sentir rassurées, écoutées, soutenues et même protégées. Bref, elles ont besoin d’attention et ce à chaque instant, à chaque expérience même insignifiante. De façon universelle, il est très réconfortant de savoir écouter, d’être compris. Sortir les choses, les dire inconsciemment nous libère. Et oui, parce qu’on ne se dit pas que de « bonjour » dans la vie et heureusement d’ailleurs ! La « confession » est avant tout un besoin humain. Communiquer et partager, des étapes naturelles pour se rapprocher.   A l’inverse pour la gente masculine, cela se fait passe généralement dans la retenue. Parfois trop dans la pudeur. Un peu parce que la pression sociale l’a toujours imposé. Les mecs, ça se raconte des histoires valorisantes ! Celles qui flattent l’ego et l’orgueil. Mais un mec, ça ne déballe pas sur ses émotions, et sur son ressenti. Non ! Un mec ça reste fort, sinon ça s’efforce toujours de le paraître. Qu’on le veuille ou non, l’expérience prouve que les hommes sont plus introvertis en ce qui concerne les petites histoires de leurs vies. 

Etre fort pour ces (jeunes) hommes, c’est avoir des muscles, savoir s’en servir mais le plus important, c’est avant tout savoir tuer toute sensibilité trop visible et trop assumée. La faute à leur fierté « innée » ? Peut-être. Mais les mecs se confient rarement sur ces choses qui les touchent ou sinon très peu.   Oui, se confier, raconter toutes ses petites histoires des plus banales aux plus importantes, « c’est un truc de filles ». Un truc de filles, qui il faut le reconnaître, est l’une des choses des plus courageuses qui soit. Parce qu’une sensibilité assumée demande du courage, se mettre à nu de la force. Ne pas avoir peur de s’ouvrir, savoir reconnaître qu’il est souvent difficile de porter et de retenir en nous toutes ces choses qui font mal. Toutes ces choses tellement belles qu’elles se doivent d’être partagées. S’ouvrir pour ne pas vivre la douleur dans la solitude, s’ouvrir parce qu’un bonheur partagé est plus intense et dure à priori plus longtemps. 

Tant de raisons de se confier, de bavarder, de s’ouvrir, d’être expansive, etc. Alors oui, les jeunes demoiselles que nous sommes, avons eu le choix, et nous avons fait le plus naturel qu’il soit, et non pas le moins téméraire. Sortir les choses comme elles viennent, partager le meilleur, raconter les histoires qui nous touchent, qui nous émeuvent, les moins intéressantes, les plus importantes, les plus insignifiantes. Mettre des mots sur nos émotions, partager nos sentiments, écouter, discuter, bavarder, autant de fois que possible. Vivre. Vivre tout simplement, naturellement, sans calculer… Mais s’il faut vivre, survivre, comme pour toute chose autour de nous, il existe un point d’équilibre. Et le fait de communiquer quelle que soit la manière, est un pas vers cet équilibre.
Des ( jeunes)  hommes aux (jeunes) femmes, chacun sa méthode. Il convient juste de trouver un équilibre dans la manière, le bon équilibre.



Facebook Twitter Google Plus

CES CHOSES QU’IL FAUT ÉVITER DE DIRE AUX FEMMES

08 - 03 - 2017 | Donna Keating

Atyto, si tu veux vivre longtemps mais surtout [......]


Lire la suite ...

KEN OU BARBY ?

03 - 08 - 2016 | Donna Keating

Petite, l’on a toute possédée un Ken, cette [......]


Lire la suite ...

CONVERSATION SANS FIL : ÉPISODE TROIS

01 - 08 - 2016 | Fleure Ndoua

Anie et Isa sont deux copines. Leur sujet principal [......]


Lire la suite ...

CONVERSATION SANS FIL : ÉPISODE DEUX

25 - 07 - 2016 | Fleure Ndoua

Anie et Isa sont deux copines. Leur sujet principal [......]


Lire la suite ...