LES ERREURS DE STYLE LES PLUS FRÉQUENTES (1)

15 - 09 - 2013 | J.Kylian

En matière de mode et de style, l’homme possède certains réflexes dus à son environnement immédiat ou à sa perception de la mode et de l’élégance masculine. Ainsi, Il adopte très souvent une démarche particulière qui consiste à se prendre en main seul pour améliorer son style grâce à différents supports tels que les magazines spécialisés, les photos ou encore les carnets de tendance, etc. C’est une démarche astucieuse que nous encourageons vivement. Même si cette démarche est à encourager, le caractère délicat de la chose impose une réflexion et une précision méthodique pour pouvoir atteindre l’objectif fixé. Nous vous y aiderons en vous faisant part, ici, des erreurs les plus communes qui sont souvent observées. Erreurs qu’il est préférable d’éviter pour pouvoir se construire un style cohérent avec votre personnalité.
Ne pas s’habiller pour soi mais pour les regards extérieurs
Habillez-vous comme vous le sentez et oubliez le regard des autres.
Les joies du style résident dans l’autosatisfaction. Si vous commencez à vous habiller en fonction de ce que vos amis vous disent, vous pouvez dire adieu à votre indépendance vestimentaire. Si vous avez envie de porter une barbe de trois jours, libre à vous. Si vous avez envie de vous faire pousser les cheveux, allez-y. La seule chose qui doit vous orienter dans votre décision est le résultat. Ainsi, si le résultat final est mauvais et ne vous sied pas, rasez-vous et coupez-vous les cheveux. Mais ne faites pas quelque chose qu’on vous impose si vous n’avez jamais testé ce que vous souhaitez faire. C’est impératif que vous intériorisiez ce conseil. C’est aussi un préalable pour découvrir vos limites et en établir de nouvelles si l’envie prend.
Ignorer les conseils des autres
     L’égo est incompatible avec le développement personnel. Le look étant quelque chose de très lié à la représentation de soi et l’aspect social, les avis et critiques émis sur notre atytude ou notre allure sont des indicateurs intéressants. Toutefois, vous devez savoir séparer les critiques constructives de celles qui ne le sont pas. L’aboutissement est la capacité à repérer les jugements nuisibles de votre entourage et ne pas réagir émotionnellement à chaque fois qu’on vous fait une critique. Pour apprendre d’une critique, il demandez vous toujours si :
               Cette critique est-elle purement émotionnelle ? Si oui, méfiez-vous car les gens ont tendance à projeter leurs propres limites sur les autres, c’est une façon inconsciente de communiquer leur frustration. Ce genre de critiques n’est donc pas pertinent pour vous.
               Cette critique vient-elle d’une personne habile dans le domaine ? Celui qui critique a t-il suffisamment réfléchi sur le sujet pour pouvoir émettre un avis qui vous permettra d’avancer dans la construction de votre style? Énormément de personnes ressentent le besoin donner leur opinion pour se donner de la consistance. Ne vous souciez pas de ce type de critiques.
               La personne qui vous critique a t-elle un style qui lui permet à la base, de juger celui des autres ? Il est clair qu’une personne habillée comme l’humoriste ivoirien Agalawal connu pour ses tenues excentriques, ne pourra pas vous apprendre à mieux assortir votre paire de Vans au jean qui va avec. Ne prenez en compte que les avis constructifs de personnes positives, stylées, et qui savent de quoi elles parlent. Laissez les autres s’exprimer en leur disant que vous prenez en compte leur avis et ne vous justifiez pas. C’est une façon de passer rapidement à une autre étape sans créer de polémique.

Essayer de reproduire une tenue vue sur une photo.
   C’est l’erreur la plus répandue. D’un point de vue purement pratique, le choix d’une pièce se fait en fonction de plusieurs paramètres propres à chaque homme. Le physique, la morphologie, l’objectif de la tenue, le budget, la couleur de peau, etc. Tous ces éléments doivent être pris en compte pour faire le bon choix. Il est important de savoir ce qu’on fera d’une tenue lors de son achat, vous devez également y penser si vous voulez faire de bons achats.
   Du point de vue psychologique, le copier/coller ne fonctionne pas à 100% pour la simple raison que le style est par dessus toute considération, une question de personnalité. Inutile d’acheter une pièce de créateur de luxe si au fond de vous même, vous sentez que ce n’est pas pour vous. L’élégance brute impose l’appréciation du style des autres tout en respectant sa propre identité. Ne vous jetez pas sur une pièce qui vous fera envie parce que vous l’avez vue sur cinq ou dix-huit personnes dans la rue et/ou au travail, ou parce que votre artiste préféré la portait dans sa dernière vidéo tournée aux Seychelles avec 5 danseuses exotiques.
Porter une pièce de luxe dans un ensemble bon marché.
   Il arrive que vous n’ayez pas encore la possibilité de débloquer un budget important pour agrémenter progressivement votre garde-robe. Ce n’est pas grave et c’est même préférable car vous devez avant tout travailler sur vos basiques avant de passer aux étapes supérieures. Cet handicap momentané vous rendra le meilleur service possible car vous choisirez vos vêtements avec minutie et rationalisme. C’est une des plus belles choses qui puisse vous arriver dans votre démarche stylistique personnelle. En n’étant pas obsédés par l’acquisition impérative d’un pièce de chez Pathe’o, Rick Owens, Gilles Touré, Comme des garçons, Hugo, etc. vous éviterez les déséquilibres grotesques au cas où le reste de votre tenue ne suivrait pas.

Imaginez une tenue entièrement estampillée Celio, avec des coupes approximatives et des couleurs larmoyantes associée à une veste Pathé’o, Karl Jackson, ou une paire de souliers de la maison Santon. C’est ce qui s’appelle un faux pas. Il est plus malin de procéder par étapes en incorporant, petit à petit. des pièces qui montent en gamme. C’est une méthode très efficace pour vous habiller avec des pièces fortes car l’empressement n’a jamais donné de bons résultats surtout en matière de mode.
Trop investir dans une seule pièce
   Ne jamais dépensez trop dans une pièce et cela même si vous pensez acheter de la qualité car votre budget doit être pensé dans sa globalité. Ça ne serait vraiment pas malin de dépenser 150 000 francs CFA ou 250 000 francs CFA dans une paire de souliers si vous ne pouvez pas mettre 20 000 francs CFA ou 25 000 francs CFA dans un seul mètre de tissu pour faire confectionner le costume qui va avec. Pareil pour les tenues décontractées. Pourquoi mettre 120 000 francs CFA dans une sneakers édition limitée, de type Jordan si vous ne pouvez pas acheter un jean de qualité à 65 000 francs CFA? Investissez une somme raisonnable pour vos sneakers afin de pouvoir acheter un jean digne de son nom et qui ira parfaitement avec ces dernières. Il existe toutefois certains paliers à ne pas franchir en fonction du type de vêtements que vous achetez, ces paliers permettent d’estimer à partir de quelle somme il devient irraisonnable d’acheter une pièce car en matière de mode, il n’y a pratiquement pas de limite. Nous reviendrons sur ces paliers dans un autre article, mais pour l’instant, place à nos moutons que nous revisiterons lors de la prochaine tonte …
Un grand merci à Pierre et Alexandre pour avoir parsemé cet article de leurs connaissances sur l’élégance masculine.



Facebook Twitter Google Plus

ON A FAIT UN TOUR Á LA PETITE BOUTIQUE

26 - 11 - 2016 | Chon Crick

De ces taxis, ces voitures garées en épi, [......]


Lire la suite ...

SAPÉ COMME UN CAFARD OU UNE COCCINELLE : SECONDE PARTIE

27 - 04 - 2016 | J.Kylian

Dans l’article précédent, j’ai légèrement [......]


Lire la suite ...

SAPÉ COMME UN CAFARD OU UNE COCCINELLE : PREMIÈRE PARTIE

13 - 04 - 2016 | J.Kylian

Le costume est comme un match de boxe, si tu t’écrases [......]


Lire la suite ...

INTRODUCTION AU STYLE

15 - 09 - 2013 | J.Kylian

En tant qu’individus soucieux  de la qualité [......]


Lire la suite ...