TU SAIS QUE TU AS RÉUSSI TON 31 QUAND

31 - 12 - 2013 | Chon Crick

Ca y est ! Le dernier jour de l’année a laissé place au nouvel an. Nous sommes le 1er janvier. Et hier, comme bon nombre de personnes tu as célébré ce passage à ta façon. Avec ton ami « modération » ou plutôt ton amie « passion ». Tu as donc choisi tes alliés, mais le résultat…? Qu’en est-il ? Voici quelques indices pour savoir si ton 31 s’est bien passé.  

Tu as ouvert les yeux depuis quelques minutes seulement et déjà tu penses à tout ce que tu veux faire cette année. Tu es chaud comme le soleil de midi qui frappe au Plateau. Profite de ce jour. Tout simplement. Tu verras dans quelques jours tu n’auras même pas le temps d’épeler le mot l-i-s-t-e.
Tu as le sourire aux lèvres.Tu nages dans une euphorie si grande que Michael Phelps a du souci à se faire.
Tu as la bonne idée de fermer ton téléphone. Sage décision! Tu croules sous les messages : « Bonne année coco », « Meilleurs vœux ». 
Ou d’autres plus originaux tels que « Je t’envoie un chéquier avec 365 feuillets afin que tu le remplisses de bons moments ».
Oui, c’est aussi ça le nouvel an, l’inspiration qui flotte dans l’air et qui ne demande qu’à être saisie.
Tu as passé le réveillon avec des personnes auxquelles tu tiens, des personnes qui comptent pour toi. Peut-être que tu ne les avais pas vues depuis longtemps. Elles ont fini d’explorer la forêt dans laquelle elles s’étaient réfugiées loin de l’agitation (quotidienne).

Vous avez ressorti la boîte à anecdotes. Cette « box » qu’on ouvre de temps en temps et qui pourtant ne sent pas le refermé. Elle ne renferme que des souvenirs qui vous lient les uns aux autres.  

Tu as l’intention d’honorer cette invitation à déjeuner qui tombe à pic. Accolades, éclats de rires et rigolades en perspective. Pas mal pour démarrer l’année.  
Tu ne sais pas quoi répondre quand à ce repas on te demande comment tu as fêté ton 31. Trop gêné d’expliquer à quel point tu as déployé ta gorge.

Ou encore trop fatigué pour te rappeler le nombre de fois où tes pieds se sont posés sur le dancefloor. Ou alors trop content d’avoir passé cette soirée avec la personne qui te voit. Pas comme dans un conte de fées mais en HD. Avec les détails, même les cicatrices. Et pourtant, elle te trouve un charme certain. Alors, tu refuses d’évoquer ce bonheur, de peur de le perdre.
Tu penses à toutes ces personnes qui ont embarqué dans le « train de l’au-delà ». Tu réalises aussitôt à quel point tu es chanceux.

Alors, quelle que soit la manière dont tu l’auras fêté, l’essentiel est ailleurs. Comme dans ce sang qui coule dans tes veines, ce cœur qui bat, ces mains qui - meurtries par les aléas de l’existence - essaient de saisir le bonheur qui ne tient qu’à un fil. 365 jours, soit autant d’occasions de le saisir, le garder précieusement à l’abri des regards indiscrets.
Oui, le bruit des bouteilles qui s’entrechoquent laisse place aux projets qui se construisent en silence. Alors, atyto : « Que le livre 2014 soit pour toi aussi mémorable qu’un bon livre ».



Facebook Twitter Google Plus

FACEBOOK : SEPT TYPES DE GARS TOUJOURS AMI AVEC LEUR EX

14 - 09 - 2017 | Atyto

Avant quand tu te séparais de ta go, tu ne [......]


Lire la suite ...

LE VENDEUR DE TRÊVE

08 - 09 - 2017 | Chon Crick

« Vendredi, on dure pas au champ ! », [......]


Lire la suite ...

BONSOIR TONTON

23 - 08 - 2017 | Atyto

« Bonsoir Tonton, est-ce que je pourrais parler [......]


Lire la suite ...

VENDREDI, ON DURE PAS AU CHAMP !

21 - 07 - 2017 | Chon Crick

« Vendredi, on dure pas au champ ! [......]


Lire la suite ...