SOURIEZ, VOUS ÊTES PHOTOGRAPHIÉS !

12 - 02 - 2013 | Beebee Brown

Depuis quelques temps, nous assistons tous autant que nous sommes, au développement d'un phénomène/effet de mode qui prend de plus en plus d'ampleur. Hobby ou passion, tendance incontournable, la photographie est actuellement très plébiscitée. L'un des indicateurs les plus significatifs étant la pléthore de pages facebook qui lui sont à ce jour dédiées. Il y a une dizaine d'années, nous ne connaissions en général que trois types d'appareils photo : les gros appareils argentiques que chaque famille possédait fonctionnant avec une pellicule développable dans un studio photo, les appareils photos jetables en général détenus par ceux qui revenaient fraîchement de vacances et les polaroïds avec tirage de photo instantané ...que nous ne voyions en général qu'à la télé.
Puis, l'ère des appareils photos numériques compacts est arrivée avec les années 2000, mettant tous les autres types d'appareils photos (à l’exception des polaroids) à la retraite du fait de la qualité des photos mais aussi de la simplicité qu'ils présentaient. Désormais, il n'était plus nécessaire de partir faire développer ses pellicules et payer pour les impressions de photos. On pouvait simplement les transférer vers son propre ordinateur. La multiplication des réseaux sociaux a en outre offert la possibilité de partager ses photos avec un réseau d'amis sur internet. Dans le même temps, les logiciels de retouche image comme Photoshop ou Picasa sont devenus plus simples d'utilisation, téléchargeables gratuitement donc plus accessibles, permettant aux uns et aux autres de révéler l'artiste sommeillant en eux. Mais la véritable révolution, c'est la vulgarisation des appareils photos professionnels ou réflex qui restent cependant encore relativement onéreux (Comptez à peu près 400.000 francs CFA pour un modèle d’entrée de gamme contre 660.00 francs CFA pour un modèle haut de gamme), et la mise en vente d'appareils semi-professionnels, semblables aux premiers du point de vue de l'apparence notamment mais à des prix plus ou moins abordables que sont les bridges et hybrides * (De 132.000 à 200.000 francs pour les premiers, contre à peu près 330.000 francs pour les seconds). 
Désormais, de plus en plus de personnes, de plus en plus jeunes surtout, s'intéressent à la photographie qui est devenue on ne peut plus accessible à qui veut bien s'en donner les moyens. De façon générale, nous avons ces différents types de photographes:
- Ceux qui ont toujours été fascinés par la photographie et pour qui devenir un bon photographe était un rêve pour lequel ils travaillent dur,

-  Ceux qui avaient un appareil photo pro depuis un moment déjà, qui savent plus ou moins s'en servir et qui ont compris qu'ils pouvaient en faire une activité lucrative, 
- Ceux qui ont compris qu'ils avaient un réel talent et qui veulent vraiment permettre aux autres d'en profiter, 
- Ceux qui se cherchaient une passion comme tout le monde et qui veulent être photographes histoire de suivre le mouvement et parce que ça a l'air sympa. 
Au total trois buts principaux sont visés par nos amis photographes en herbe : exprimer un art exceptionnel, faire du profit et enfin, avoir son heure de gloire. Normalement ceux qui appartiennent à la catégorie des talentueux visent à la fois ces trois objectifs, car après tout quand on est doué pour quelque chose autant en tirer profit et de toute façon la gloire suit.  En ce qui concerne les autres, nous ne pouvons que contempler, dubitatifs et impuissants.

De nos jours, avoir un appareil photo qui en impose visuellement, un ou deux mannequins, une maîtrise dans certains cas médiocre des outils de retouche image et enfin et surtout un compte Facebook pour créer sa page et exposer ses œuvres sont bien suffisants pour s'autoproclamer photographe. Fatalement, les vrais artistes, ces personnes réellement talentueuses, doivent se transcender sinon redoubler d'efforts pour se démarquer définitivement, et les professionnels feraient mieux d'être vigilants au risque de perdre leur gagne-pain. Quoiqu'il en soit, et quoi qu'on dise, les progrès de la technologie aidant, la photographie s'est démocratisée ces dernières années; mais avec l'évolution toujours très rapide des tendances, nous nous demandons toutefois, combien de temps encore durera cet engouement. Pour l'heure, sourions, prenons la pose et continuons de participer autant que faire se peut à l’œuvre de nos amis, ces photographes que nous aimons bien dans le fond. * Un appareil photo numérique (ou APN) bridge est issu de la rencontre entre un compact et un réflex. Il se distingue notamment par une sensibilité plus accrue. Facile d’utilisation, l’hybride est certes un outil moins performant que le réflex - qui est réservé aux professionnels - mais ses objectifs modulables permettent de limiter la perte en terme de qualité.  



Facebook Twitter Google Plus

SESS ESSOH, ARTISTE CONTEMPORAIN SOLIDE

23 - 02 - 2017 | Chon Crick

« Bon entretien ! » lance l'organisatrice à [......]


Lire la suite ...

ABIDJAN LIT UN PEU, BEAUCOUP, PASSIONÉMENT

10 - 12 - 2016 | Chon Crick

C’est à l’Espace Créateurs N’Zassa à [......]


Lire la suite ...

DES MOTS COULEUR IVOIRE

28 - 11 - 2013 | Chon Crick

« C’est comment ? ». C’est [......]


Lire la suite ...

SI L’ART M’ÉTAIT CONTÉ

18 - 05 - 2012 | Chon Crick

C’est un exercice difficile que de demander [......]


Lire la suite ...