QU’EST-CE QU’UN MOUGOUPAN ?

20 - 08 - 2016 | Chon Crick

Sur tes lèvres, celles de tes bandits ou celles plus charnues de tes amies, sur les réseaux ou dans ton téléphone, à la maison ou dehors, il est partout, à tous les coins de rue. Comme cabine pour faire transfert. Lui, c’est le « Mougoupan » ou l’art de disparaître dans la forêt du Banco après une nuit ! Chose que tu as déjà faite.

Á L’EXTÉRIEUR, C’EST MIEUX
Né de « mougou » et de « pan », ce mash-up signifie donc faire l’amour avant de « filer à l’ivoirienne ». Le mougoupan - ou MGP pour les initiés – est le nouveau sport national en vogue depuis un certain moment. Aussi populaire que le cirage de teint ou le football ! Fille ou garçon, jeune ou vieux, enfant de Boss ou pas, jeune cadre dynamique ou diplômé en stage perpétuel, ces sportifs d’un soir sont si nombreux qu’ils feraient une belle Équipe du Dimanche.
Pour faire MGP, tu n’as pas besoin de grand-chose ou alors si peu : de la tchatche, quelques billets et un numéro très peu utilisé – pour disparaître sans laisser de traces. Vu qu’ici, Monsieur Tout le Monde en a au moins deux, ça devrait être chose aisée.
Reste le choix du terrain, jouer à l’extérieur est fortement conseillé par la Fédération Ivoirienne du Mougoupan (FIMGP) qui comme tu t’en doutes n’a pas d’adresse.
Une fois que tu l’auras choisi, rester à appeler Amélie, cette go que tu as rencontrée - il n’y a pas longtemps et, l’envoyer au pays des Merveilles pour un aller simple.
 
AMÉLIE AU PAYS DES MERVEILLES
Tu vas voir si le travail de sape que tu as commencé va payer, ce soir. Pour « gagner en temps », aller vite, choisis un lieu que tu connais mais où on te connaît pas. Exit donc ton chawarma préféré, ton lounge favori ou encore cet espace où tu prends souvent le maquis ! Opte pour cet endroit qui la « mettra dans bon » sans te ruiner. Ce petit-coin-où-on-fait-bon-poulet-braisé ira.
Amélie est là, après t’avoir fait tourner comme taximan « qui connaît pas le coin ».
Crop top pour que son nombril se prenne pour le centre du monde, petit sac noir, jean taille haute sur lequel tu aimerais faire main basse, longs cheveux Made In India qui énervent Saloni, elle a mis le paquet.
Mocassins sans chaussettes pour arriver à la cheville des sapeurs, tee-shirt plaqué sur ta bedaine, nouveau jean qui file le Blues aux anciens, tu n’es pas mal non plus.

Entre deux roucasscasseries[1] du DJ, tu joues du pipeau :
« Avec cette fraîcheur que tu as distillée, dans l’air, L’Harmattan lui-même se mettrait un vent ! Veux que tu me réchauffes, ce soir ! ». Ricardo Xama a des soucis à se faire.
Petit sourire candide et gène affichée, la go est fan et pas vaccinée – apparemment. Sinon, elle aurait compris depuis que tu es un « gourment » qui ne sert que des salades.  
« VOTRE CORRESPONDANT NE PEUT ÊTRE JOINT »

Amélie l’ingénue boit tes paroles – et ce petit vin qu’elle a commandé, pendant que tu la dévores des yeux, impatient de passer aux choses sérieuses. Tu accélères en balançant : « On va chez moi après ? ». Question rhétorique à laquelle Amey – son petit nom - répond par un nouveau sourire. Dans ta tête tu te dis : «  Amé-lie mal son avenir ! Ce soir, vais tuer ça ! ».
Parrain de la soirée, tu paies la facture sans rechigner avant que vous ne partiez. Sûr de ton coup, tu embarques la « jeune fille naïve » à domicile.
Á peine arrivés, tu lui sautes dessus. Tes mains partent en balade mais elle se joue les seins-ni-touchent : « Tu es pressé hein ! Kessia ? Attend un peu ! ». Puis, elle te demande de « t’allonger ». 

Tu souris gaillardement pensant à toutes ces choses, interdites aux moins de 18 ans, qu’elle a décrites par message. Tu es aux anges avant même que ça n’ait commencé.
Tel un astronaute qui cherche Buzz, tu t’es envoyé en l’air avec la jolie jeune femme.
Le lendemain matin, les yeux mi-clos, tu te retournes, passes la main de son côté mais…personne. Son sac noir envolé, ses vêtements que tu as enlevés, disparus aussi, aucune trace d’Amélie !
« Non, Amey n’a pas pu me faire ça ! », cherchant à comprendre comme si c’était facture.
« Votre correspondant ne peut être joint », tuant ainsi tes derniers espoirs. Oui, Amélie t’a fait mougoupan ! Le pire c’est que tu es enjaillé, par la façon qu’elle t’a dribblée, mais ça tu ne peux même pas le lui dire.

Si tu crois que tu es le seul à faire MGP, ici, continue ! Un jour, tu croiseras la route d’Amélie.    
[1] Instru musclée propre au coupé-décalé 



Facebook Twitter Google Plus

BACK IN THE DATE: TON EX REVIENT!

09 - 05 - 2017 | Chon Crick

-         « [......]


Lire la suite ...

« CHÉRI, FAUT M’AIDER » OU QUAND L’ARGENT FAIT LE MALHEUR

15 - 02 - 2017 | Chon Crick

Posé sur la table basse, le nouveau portable [......]


Lire la suite ...

«JE SUIS QUI POUR TOI ?» OU QUAND TU DOIS VOTER POUR ELLE

21 - 12 - 2016 | Chon Crick

« Tu vas où ? », te demande-t-elle [......]


Lire la suite ...

FRIENDZONE: THE PLACE TO BE?

19 - 10 - 2016 | Chon Crick

Á moins d’avoir les oreilles bouchées par [......]


Lire la suite ...