QUAND RONALDOMINAIT

22 - 09 - 2016 | Chon Crick

Au quartier, tout le monde voulait être comme toi,
Alors parfois, le ballon partait sur le toit.
Sur le goudron brûlant, des dribbles plutôt que des passes,
Tandis que les filles jouaient temps-passe.
Sur le gazon grattant, feintes et passements de jambes,
Et toi, tu donnais au ballon ses plus belles courbes.
Ils diront que tu es surcoté,
Pardonne leur, ils ne connaissent pas la vérité.
Sur notre carte mémoire, figure encore ce but à Compostelle,
Et ces défenseurs inoffensifs que tu as sacrifiés sur l’autel.
Puis les blessures, tu les as enchaînées,
Les phrases assassines, ils les ont dégainées. 

Un soir de finale, tu es venu, tu as vaincu Kahn,
Depuis ce jour, ils disent : « Yes He Can ! ».
Les quarante bougies que tu as soufflées ne nous rajeunissent pas.

Avec ces posters qui jaunissent quelque part,
Et tous ces ballons dégonflés.
Joyeux anniversaire, Ronaldo !
Toi qui nous enjaillait avec ce « Neuf » floqué dans le dos !



Facebook Twitter Google Plus

NEYMAR, PARIS TENU

05 - 08 - 2017 | Chon Crick

« Maman, Maman, comment on fait ? » [......]


Lire la suite ...

LES JOLIS COUPS DE KROOS

18 - 04 - 2017 | Chon Crick

Tapi dans l’ombre, caché derrière son ordinateur [......]


Lire la suite ...

LE BALLON D'OR DANS LES PIEDS D'INIESTA

13 - 12 - 2016 | Chon Crick

La lumière nocturne allongeant à l’infini [......]


Lire la suite ...

LES BLEUS BIEN SEREY PAR LA SÉLÉPHANTO

16 - 11 - 2016 | Chon Crick

Dents en jachère pour récolter les faveurs [......]


Lire la suite ...