KEN OU BARBY ?

03 - 08 - 2016 | Donna Keating

Petite, l’on a toute possédée un Ken, cette poupée représentant ce beau grand blond, parfois brun, aux yeux clairs et fiancé à la plantureuse Barbie.
Dans ton monde pailleté rose bonbon de petite fille, c’était le mec idéal. Toi aussi tu rêvais une fois l’âge adulte atteint d’avoir comme elle, ton Ken.

Mais finalement, au fil des années tu t’es rendue compte qu’à côté de ces hommes aux cheveux bien coiffés et aux visages imberbes, il en existe d’autres : ceux qui ont adopté le poil pour devenir Barby.  

L’ÈRE DE KEN 
Pendant longtemps, « l’homme idéal » a uniquement été représenté par ce mec toujours bien propre, bien coiffé, bien mis et bien rasé. En plus de sa tête pleine, il devait être irréprochable sur le plan vestimentaire et capillaire.
Métrosexuel bon chic bon genre - très porté sur son apparence où aucun poil ne devait dépasser, ce Ken des temps modernes en a fait craquer plus d’une et continue toujours de le faire car de nombreuses femmes préfèrent toujours les hommes rasés de près.
Ce beaubeau au look impeccable tout droit sorti des pages d’un magazine de mode pour hommes aurait même fait pâlir de jalousie Harvey Specter.
Le poil disgracieux qui n’attirait pas était laissé aux camionneurs, aux bikers et aux « mecs peu regardants » sur l’apparence. Être barbu étant synonyme de négligence et de laisser aller. Mieux, cela était aussi associé à des codes religieux. D’autres se demandaient encore : « Comment embrasser un homme dont la bouche est quasiment enfouie sous un tas de poils ? ». Une barbe de deux jours ? Non merci ! Pas très pratique quand on embrasse, ça pique.
De plus, se raser a d’ailleurs toujours été beaucoup plus facile, plus rapide et moins onéreux qu’entretenir une barbe - si on en croit ces messieurs. Mais depuis un certain moment, Ken a laissé sa place à cette nouvelle catégorie d’hommes au poil : ceux qui arborent fièrement une pilosité dense, signe extérieur de virilité.  

BARBU ET HAPPY, JE SUIS BARBY
Le port de la barbe aurait été remis au goût du jour par le mouvement « Movember », mouvement né en 2003 en Australie.
L’objectif était de se laisser pousser la moustache durant tout le mois de novembre afin de sensibiliser sur la santé masculine notamment sur le cancer de la prostate, mais cela a très vite pris une tout autre tournure.
Ce challenge aurait contribué à faire réapparaître la barbe sur le visage de nos hommes. 

Aujourd’hui, c’est le must have surtout avec le retour en force des hipsters - facilement reconnaissable à leur barbe et leur chemise à carreaux, et cela n’est pas fait pour nous déplaire car qu’on se le dise messieurs de plus en plus de femmes en pincent pour le look poilu.
De Ragnar Lothbrok - puissant guerrier viking à Tom Hardy, en passant par Didier Drogba, notre ex-capitaine courage, ou encore Usher et James « Fear The Beard » Harden, tous la portent ou l’ont porté fièrement et avec assurance.
De trois ou dix jours, complète, hirsute,ducktailsauvage, tous les styles y passent pour appartenir au gang des « barbarbes ».
Exit les préjugés d’antan sur les porteurs de barbes !

Porter une barbe c’est maintenant sexy, s’affirmer, faire ressortir sa masculinité et sa virilité. Ce côté mystérieux que dégage un  homme qui en porte est une valeur ajoutée et cela nous donne envie d’aller plus en profondeur pour percer ce mystère.
Les barbus ont l’air beaucoup plus âgé et beaucoup plus mature. Et, certaines femmes sont davantage séduites par ce genre d’hommes. 

ENTRETENIR SA BARBE, PAS LES CLICHÉS !
Malgré le fait qu’elle reprenne du poil de la bête, elle est trop souvent associée aux terroristes. Sans parler de ceux qui sont encore convaincus que la barbe « fait sale » ou qu’il faut « se raser pour travailler ». Comme si la perfection au masculin, c’était Gillette.
Réfléchis donc un peu avant d’en présenter un à tes parents pour éviter que leur réaction ne soit tirée par …« la barbe ».
Mais comme tous les styles, avant de l’adopter il est important de tenir compte de certains aspects. Il ne faut pas juste la porter pour faire comme tout le monde. Ca serait rasoir !
En fonction de la forme du visage tel ou tel style de barbe sera peut-être plus appropriée qu’un autre.
Et tout comme les cheveux, l’entretien de la barbe est aussi important pour éviter justement d’avoir ce look négligé de hobo [1]. Bien entretenir sa barbe permet de la garder douce et  propre.
L’on ne cherche pas à caresser les barbus dans le sens du poil - même si cela ne nous aurait pas déplu, mais la réapparition de la barbe tombe pile poil et l’on a juste envie de proclamer : « bigger, better, stronger, BEARDER ».  
[1] Vagabond 



Facebook Twitter Google Plus

CES CHOSES QU’IL FAUT ÉVITER DE DIRE AUX FEMMES

08 - 03 - 2017 | Donna Keating

Atyto, si tu veux vivre longtemps mais surtout [......]


Lire la suite ...

CONVERSATION SANS FIL : ÉPISODE TROIS

01 - 08 - 2016 | Fleure Ndoua

Anie et Isa sont deux copines. Leur sujet principal [......]


Lire la suite ...

CONVERSATION SANS FIL : ÉPISODE DEUX

25 - 07 - 2016 | Fleure Ndoua

Anie et Isa sont deux copines. Leur sujet principal [......]


Lire la suite ...

CONVERSATION SANS FIL : ÉPISODE UN

11 - 07 - 2016 | Fleure Ndoua

Anie et Isa sont deux copines. Leur sujet principal [......]


Lire la suite ...